Interview : Kamini dans « Il faut que je vous explique »

Capture d_écran 2017-03-27 à 13.11.19

Une vie remplie de surprises : sa famille, son vécu dans le milieu rural, son parcours en tant qu’infirmier et en tant qu’artiste dans le show business…
Sur scène il nous explique son point de vue sur l’histoire de l’humanité ainsi que sur sa propre existence avec autodérision et un humour utilisant des jeux de mots. Sa générosité explosive et son ton unique mélangeant sa culture africaine et sa culture « chticard » (mélange de chti et de picard) font de son spectacle un show étonnant et détonnant.

À découvrir au Citron Bleu jeudi 30 et vendredi 31 mars et le samedi 1er avril.
En formule dîner spectacle ou spectacle seul.
18 rue des Paradoux. 

Métro Carmes
05 62 17 54 06

RÉSERVATIONS

Parle moi de ton parcours. Le grand public t’a découvert avec ton tube « Marly Gomont ». Comment est né ce titre.
J’étais infirmier de nuit en psychiatrie et je me suis mis à écrire un rap qui parle de ma vie. Afin d’avoir une chanson unique et un clip unique. Car se raconter est une chose authentique et personne ne peut le faire mieux que nous-même. Je crois que le public a été touché. 

Chanteur et maintenant humoriste, d’où vient cette envie de monter sur scène.
L’envie de scène a toujours été la. J’ai commencé par la musique en faisant beaucoup de concerts ainsi que des festivals. Aujourd’hui ce sont des Comedy Club, des cafés théâtres et des festivals d’humour. En musique on est limité par le tempo de la musique, par la rime et le flow. En stand-up, en one man show, il n’y a pas de limites. Tu peux créer encore plus de force et de situations comiques.

942223_10151861547697600_1551739667_n.jpgComment as-tu préparé ce one man show. Des collaborations dans l’écriture et la mise en scène.
La préparation c’est le rodage en faisant beaucoup de scènes ouvertes, des festivals, des concours, des tremplins. Être « déjà connu » te permet d’avoir accès à la scène plus rapidement. Mais la célébrité ne rend pas drôle, c’est le travail et la persévérance qui font que ton spectacle et tes vannes fonctionnent.
J’écris seul et je suis seul à la mise en scène. Mais pourquoi pas collaborer sur un prochain spectacle.

Kamini sur scène, ça parle de quoi ?
Ça parle de mon parcours, de ma vie à la campagne, du showbiz, du métier d’infirmier et de ma vision du monde. Et surtout, de la taille de mon gros orteil car oui, la France à le droit de savoir.

Laisses-tu une place importante à l’improvisation.
L’improvisation doit être de l’improvisation donc il faut que ce soit naturel, spontané, non calculé. Il faut laisser vivre le show et le public, cela provoque des situations uniques. Je suis encore dans l’attente d’une jolie femme qui me jetterait son soutien-gorge durant le spectacle mais cela n’est pas encore arrivé ! 

Peux-tu me raconter un souvenir marquant ou improbable.
Une dame avait un rire particulier dans une salle de spectacle, elle a provoqué un fou rire général. Je n’avais plus besoin de faire des bonnes vannes, elle avait fait tout le travail.

Ton actualité dans les prochains mois.
On peut donc me voir au Citron Bleu les 30 et 31 mars et le 1er avril.
Sur France 3 dans Midi en France pour ma chronique sur les expressions, on est d’ailleurs venu à Castelnaudary où j’ai parlé Occitan.
J’ai également deux films en cours d’écriture et d’autres projets d’animation télé qui se mettent en place.

Capture d’écran 2017-03-28 à 14.43.01.png

Retrouvez Kamini sur les réseaux sociaux

FACEBOOKTWITTERYOUTUBESITE OFFICIEL 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s