Interview : Laurent Barat a (presque) grandi !

 

Capture d’écran 2017-04-25 à 13.48.46.png

Vainqueur des Duels pour Rire de l’édition 2016 du Printemps du Rire, Laurent Barat est de retour dans la Ville Rose ce vendredi 28 avril à la Salle Nougaro

Ces derniers mois, l’humoriste niçois a enchainé les dates partout en France aux côtés de Gad Elmaleh. Actuellement en tournée, il a accepté de nous parler de son spectacle « Laurent Barat a (presque) grandi ! »

Parle moi de ton parcours. 
J’ai été repéré par Mado la Nicoise mais ça restait très local, celui qui a changé ma vie c’est Gad Elmaleh. Il avait entendu parler de moi et sa production m’a demandé de faire une première partie dans une petite salle à Nice. Et ce qui ne devait être qu’une date unique s’est transformée en presque un an de tournée ! J’ai démissionné de l’aéroport de Nice où je travaillais et j’ai déménagé sur Paris.

Pascal Légitimus signe la mise en scène de ton spectacle, comment s’est passée cette rencontre ?
Pascal m’a été présenté par mon ancien agent et il tient une place importante dans ma carrière, il m’a transformé et fait devenir un vrai comédien ! Il est beaucoup plus qu’un metteur en scène, c’était mon idole d’enfance !

Comment as-tu écris ce spectacle ? Capture d_écran 2017-04-25 à 13.57.22
J’écris seul, c’est important pour garder la sincérité. J’aborde des thèmes très personnels comme ma « non paternité » ou ma peur de vieillir. Il n’y a que moi qui peut en parler. 

Tu joueras ton spectacle à la salle Nougaro, quels thèmes abordes-tu dans ce one-man-show ?
Des thèmes universels finalement : la peur du temps qui passe, la « non paternité », mon changement de vie, mes anciens collègues de bureau. On s’y retrouve tous non ? 

Tu as remporté les Duels pour rire du Printemps du rire en 2016, un bon souvenir ?
La victoire au Printemps du Rire reste un super souvenir, surtout que c’était hyper long. Quarts de finale, puis demies finale… la Coupe du Monde quoi ! Et pour être franc, je n’aime pas trop les concours mais j’y suis allé et ça a marché ! Je n’en referai plus car ce n’est pas trop mon truc mais ça ajoute une ligne à mon palmarès !

Quel exercice préfères-tu, jouer devant un zénith comble ou la proximité d’un petit théâtre ?
J’aime jouer tout court mais jouer dans des zéniths en prime avec Gad Elmaleh restera le souvenir de ma vie ! Sans oublier huit dates à l’Olympia en bonus ! Tout est allé hyper vite !

16463606_1603105336373244_730626626623504963_oTu as une anecdote improbable lors d’un spectacle ?
L’anecdote marquante à la première de l’Olympia : une femme enceinte se lève au tout début de mon sketch, me regarde et se met à vomir ! Elle était au deuxième rang ! J’ai du gérer ça !

Ton actualité pour les prochains mois.
Je suis actuellement en tournée dans toute la France. Chaque matin sur France bleu Azur à 7h40 pour ma chronique, « Le baratin ».

Un dernier mot pour les toulousains.
J’adore Toulouse, c’est une ville qui bouge et j’y ai de superbes souvenirs de scène avec Gad ainsi qu’au Printemps du Rire! Hâte de vous retrouver !

capture-decran-2017-01-25-a-13-21-11Informations pratiques
Le Printemps du Rire
www.printempsdurire.com
Facebook Twitter

Laurent Barat 
www.laurentbarat.com
Facebook Twitter Instagram

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s