« Couscous aux lardons » à volonté

Capture d_écran 2017-09-14 à 16.31.43Cela fait maintenant plus de douze ans que la pièce de Farid Omri cartonne partout en France. Plusieurs couples de comédiens se succèdent pour interpréter Marie Sophie et Rachid, incarnés ce soir à Cugnaux par Vanessa Fery et Fouad.

Le spitch : Un mariage, deux cultures, deux belles mères… Ce spectacle c’est leur histoire : Rachid aime Marie-Sophie, Marie-Sophie aime Rachid !
La vie à deux c’est déjà compliqué mais lorsqu’il s’agit d’un couple mixte ça devient la folie. Une confrontation des cultures abordée sans parti pris et avec dérision pour votre plus grand plaisir.

L’opinion de La Luciole : Malgré un sujet de fond qui peut paraitre assez cliché à première vue, cette comédie est une vraie réussite. Nous voilà dans l’appartement « laïque » de Marie Sophie et Rachid, un couple que tout sépare, surtout la religion. À se demander ce que font ces deux-là ensemble ? Tout au long de la pièce, les différences entre la religion catholique de Madame et la religion musulmane de Monsieur sont mises en avant grâce à des métaphores savamment choisies. 

Ce duo haut-en-couleurs fonctionne parfaitement bien grâce au talent des deux comédiens, Vanessa Fery et Fouad. Elle, rayonnante et explosive en Marie Sophie, nous fait mourir de rire par ses attitudes et ses multiples « gaffes ». N’hésitant pas à transformer la couscoussière offerte par sa belle-mère en pot de fleurs ou transformant un tapis de prière en paillasson. 
Quand à Fouad, un comédien que j’apprécie particulièrement pour son jeu toujours très juste, incarne un Rachid propre sur lui, musulman à ses heures et adepte du bon vin dans un souci d’intégration. Maniant à merveille l’art des mimiques, des postures et du déhanché, on aime ce personnage « comme un gros pot de Nutella ». 

Les scènes s’enchainent comme des tranches de vie, du mariage jusqu’à la belle-mère musulmane envahissante, pour finir avec l’arrivée prochaine d’un petit lardon. Anatole ou Mohamed, « Catho-man » ou « Musul-lique »… une jolie leçon de mixité dans une société où les questions de religions sont au coeur de l’actualité.

 

 

2 commentaires sur “« Couscous aux lardons » à volonté

  1. Cela me fait penser au film Il reste du Jambon ? que j’avais trouvé fort décevant. Il n’y a aucun rapport entre la pièce et ce film je pense ? Ce n’est pas une adaptation ? Si c’est le cas (qu’il n’y a pas de rapport) alors je tenterais bien la pièce. 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s