Damien Jayat dans « Basic Einstein »

36895760_629243690786755_2794499520291930112_n

« Basic Einstein » 
Écrit et interprété par Damien Jayat
Co-auteurs : Claire Truffinet et Tibo Christophe
Mise en scène : Jérôme Jalabert

En tournée en France 

 

 

Le pitch → Du coeur de l’atome à celui des étoiles, en passant par les méandres du cortex cérébral, et découvrant au passage ce qu’Einstein prenait vraiment au petit déjeuner, Damien Jayat vous entraîne dans un voyage à travers la physique, l’astronomie, la biologie, sans oublier l’indispensable soupçon de philosophie qui va révéler son précipité d’humour, d’érudition et d’intelligence.

Plus qu’un spectacle c’est une véritable performance, qui prend les atours d’un cours magistral ; une conférence qui se fait très vite histoire haletante, avec suspense, rebondissements et autres révélations ! 
La première de ces révélations – et non des moindres – étant qu’on peut en apprendre un peu plus sur le monde qui nous entoure tout en prenant du plaisir.

L’opinion de La Luciole → Que vous soyez un passionné de sciences ou un parfait débutant comme moi, ce spectacle est un véritable petit bijou. Damien Jayat nous propose un voyage entre physique quantique, atomes et cortex cérébral. Loin de nous perdre dans des explications scientifiques incompréhensible, ce dernier nous propose une version vulgarisée de tous ces sujets : à base de jeux de mots, de blagues quelques peu douteuses et d’images projetées à la fois sérieuses et drôles.

Cette conférence spectacle, interprétée par un chercheur en biologie qui a décidé de tomber la blouse pour monter sur les planches, va vous combler. Enchainant les thèmes comme autant d’histoires merveilleuses, Damien Jayat a un talent certain pour partager son savoir au plus grand nombre. Maniant habilement les interactions  avec le public, porté par un texte efficace, une mise en scène travaillée et un rythme parfait, Damien Jayat nous prouve que l’on peut s’instruire de façon ludique tout en s’amusant.

En résumé : astrologie, physique et biologie, sans oublier une pointe de philosophie, riment à merveille avec l’esprit blagueur et le sens de l’humour de Damien Jayat. 

 

Thierry Marquet dans « Je pince donc je suis »

vz-29d9b9eb-3d1e-4139-b6ec-4d992a2e6988Après le succès de son premier spectacle « Saignant mais juste à point » Thierry Marquet nous présente aujourd’hui son second one-man-show « Je pince donc je suis« . 
Avant de partir en tournée sur les routes de France, l’humoriste a posé ses valises au Festival Off d’Avignon du 06 au 29 juillet. À découvrir tous les jours au Théâtre l’Autre Carnot, à 20H45 « Saignant mais juste à point » et à 22H15 « Je pince donc je suis »

Le pitch → Dans la lignée de « Saignant mais juste à point « , Thierry Marquet, pince sans rire par excellence, nous confirme qu’il sait mieux que quiconque écouter et voir ce que personne n’avait remarqué. 

Des propos ironiques et foncièrement exagérés qui vont vous faire pleurer de rire, alors merci de sortir vos mouchoirs avant le spectacle car pendant… Ça fait du bruit. 

Et d’ailleurs méfiez-vous, il se pourrait bien que vous ressortiez de ce spectacle quelque peu hypnotisés… 

L’opinion de La Luciole → Le public toulousain a eu l’honneur de découvrir en exclusivité « Je pince donc je suis », le nouveau one-man-show de Thierry Marquet. Déjà conquise par son précédent spectacle « Saignant mais juste à point », c’est avec joie que j’ai assisté à la naissance de ce nouveau show sur la scène du Citron Bleu. 

Dans ce nouveau spectacle, Thierry Marquet s’en prend à la génération 2.0 : les spécialistes culinaires sur TripAdvisor ou les médecins généralistes sur Doctissimo… Jonglant avec subtilité entre des sujets le concernant, comme sa paternité récente et des thèmes décalés : préparez vous à une séance d’hypnose hors du commun. Thierry Marquet manie avec agilité tous les talents du one-man-show : aisance sur scène, interactions avec le public, vannes à gogo et un humour pince sans rire qui a conquis les spectateurs toulousains. 

Du sport à l’enfance, en passant par une journée à la brocante : Thierry Marquet aborde des sujets de société qui parlent à Tous. 

En résumé → Un texte ciselé, un zeste d’improvisation et un ping-pong avec les spectateurs vous feront passer un excellent moment en compagnie de ce petit génie de la scène. 

36601364_10216540091763800_2030030805148893184_n

 

Actuellement au Théâtre l’Autre Carnot 
Festival Off Avignon 

20H45 « Saignant mais juste à point » 
22H15 « Je pince donc je suis »

RÉSERVATIONS
06 52 53 93 13 

François Martinez dans « Menteur ? »

30226094_10156055926345630_2968358117101797376_nAprès son succès au Festival d’Avignon 2017 où le spectacle s’est joué à guichets fermés, François Martinez est programmé jusqu’au 30 mai au Petit Palais des Glaces à Paris tous les mardis et mercredis à 20H
Vous pourrez également le retrouver au Festival d’Avignon  du 6 au 24 juillet au Palace tous les jours à 15H

Le pitch → Après le succès de « Copperfield, Harry Potter et moi« , François a décidé de rôder son nouveau spectacle. Avec ce nouvel opus, François Martinez s’attaque à la fameuse question que lui posent la plupart des spectateurs : les magiciens ont-ils des pouvoirs ou ne sont-ils que d’habiles mystificateurs ?
Comme à son habitude, loin de l’image parfois guindée ou distante qu’on peut se faire des magiciens, c’est avec malice et bienveillance que François embarque son public dans un show interactif, avec le souci de toujours donner le meilleur rôle à ses spectateurs.

Très loin d’être un catalogue de numéros de magie sans lien les uns avec les autres, le spectacle fait la part belle à un fil rouge autour de la mystification, à une magie surprenante et moderne, à l’humour et parfois même à l’émotion.

L’opinion de La Luciole → Déjà conquise par les précédents spectacles de François Martinez « Copperfield, Harry Potter et Moi » puis « J’ai fait disparaitre ma femme« , j’ai été une fois de plus émerveillée par ce nouveau show magique « Menteur« . 

La force de François Martinez ? Allier humour et magie dans un show interactif où les plus petits sont éblouis et les plus grands retrouvent leurs yeux d’enfants. Reconstituer une carte en mille morceaux, faire apparaitre une célèbre boisson gazeuse, résoudre un rubik’s cube : autant de tours bluffant qui vont vous laisser bouche bée. 
Ajoutons une dose de mentalisme qui finira de vous convaincre que, non, François Martinez n’est pas tout à fait comme vous et moi. 

Le fil conducteur ? Un personnage somme toute assez classique, qui répond à la question que tous les spectateurs se posent : a t’il vraiment des pouvoirs surnaturels ou est-il juste un gros arnaqueur ? 

« S’il n’y a pas de truc c’est vraiment magique, mais s’il y a un truc c’est ENCORE plus magique ! » 

Que vous soyez grand adepte de magie ou plutôt dans la catégorie « Mais comment fait-il ? » vous allez adorer l’interactivité que crée François Martinez avec son public. De nombreux assistants en herbe sont invités à rejoindre le magicien sur scène, pour essayer de comprendre certains de ces tours. Les illusions magiques s’enchainent sans temps mort, le personnage est fun, l’atmosphère bon enfant. 

En résumé → Alors, Menteur ? Pour le savoir, une seule option : venir applaudir François Martinez sur scène.

Et BIM, pour retrouver toute l’actualité de François Martinez ça se passe ICI et

 

 

Nicolas Meyrieux dans « État des lieux »

26734382_1785864844759902_3518836695032094202_nDécouvert grâce à « La Barbe » (FranceInfo/Youtube) et avoir joué plus de 400 fois son spectacle « Dans quel monde vit-on ? », Nicolas Meyrieux revient faire un état des lieux de notre monde dans un nouveau spectacle encore plus engagé, mêlant rires et réflexions.

Le Pitch → Monsieur « MPFION » (prononcez-le « MPFION ») est un extra-terrestre agent immobilier spécialisé dans la vente et la location de planètes. Monsieur « ZGUIG EUG » (prononcez-le comme vous pouvez) est le propriétaire de la planète Terre et souhaite récupérer son bien. Les êtres humains arrivent au terme de leur bail de location… MPFION débarque alors sur notre planète pour nous rencontrer et faire L’Etat des lieux.

L’opinion de La Luciole → Réussir à mêler rires et réflexion n’est pas chose aisée. Nicolas Meyrieux maitrise l’exercice à la perfection. À travers des personnages plus vrais que nature, l’Artiste nous fait prendre conscience de l’urgence de la situation.

Le fil conducteur ? L’état des lieux de la planète Terre. 
Du réchauffement climatique aux conflits des populations en passant par nos dirigeants politiques, rien ni personne n’est épargné ! Et surtout pas nous, spectateurs. Preuves à l’appui, Nicolas Meyrieux nous questionne, nous fait réfléchir sur ce que nous acceptons au quotidien.

Cette mise en scène de Romain Thunin est une vraie réussite. Les jeux de lumière servent à merveille les changements de personnages et donnent une ambiance parfaite. Nicolas Meyrieux incarne avec talent chacun d’eux, et particulièrement cet agent immobilier qui porte un regard sans concession sur ce qu’est devenu la planète Terre. 

En résumé → Un One-Man-Show brillant dont vous ne ressortirez pas indifférent.

 

 

Capture d’écran 2018-02-13 à 14.46.30.png
Informations Pratiques 

Actuellement au Petit Palais des Glaces
Du jeudi au samedi à 20H 
Paris
Réservations

Crédit Photos 
Pamisire

 

 

Terry Cometti dans « Ange ou Démon »

22555358_10155815233220630_2924054921805165772_oVainqueur de nombreux festivals d’humour, Terry Cometti compte déjà 03 spectacles à son actif. 
Habitué des premières parties de Anne Roumanoff et Anthony Kavanagh, il présente aujourd’hui son nouveau one-man-show « Ange ou Démon« . 

Le pitch  Terry Cometti prouve que dans la vie de tous les jours, on a tous des périodes « Anges » et des périodes « Démons » que nous provoquons ou que nous subissons.

Plus de 01h15 de « sketchup » (mélange de sketch et stand up) sur un ton percutant, où l’improvisation, l’interactivité et l’autodérision s’invitent au spectacle pour épuiser vos zygomatiques. Terry seul en scène vous démontre qu’avec lui, le couple, l’amitié, la paternité, la politique, l’adolescence, l’actualité, c’est pas toujours drôle, c’est à mourir de rire ! 

L’opinion de La Luciole  Sous ses airs de gendre idéal, c’est le côté « Ange » de Terry Cometti que l’on remarque au premier coup d’oeil. Mais à y regarder de plus près, le côté « Démon » ne demande qu’à s’exprimer. 

Maniant habilement un texte ciselé pour aborder des thèmes fédérateurs comme l’amour, la famille, l’amitié, Terry Cometti est aussi un vrai Maitre de l’interactivité avec les spectateurs. 

En quelques secondes le public lui est acquis, du plus jeune au plus âgé, chacun en prend pour son grade. Et on adore ça ! Improvisateur hors pair c’est un vrai plaisir de l’écouter nous raconter des scènes de la vie quotidienne. 

Le départ en vacances avec son jeune enfant nous rappelle forcément nos souvenirs de famille, avec ce fameux morceau enfantin que l’on écoute en boucle pendant 500 kilomètres. Le passage sur les superstitions est également très drôle : la peur du chat noir nous dit-il « pour une fois que les noirs ont de la chance ! » Éclat de rire général ! 

Le Bel Ange qui nous parle des femmes laisse place ensuite au redoutable Démon qui nous fait mourir de rire avec son sketch sur les Présidents français et surtout américains. 

En résumé → De sketchs en brèves de comptoir ce spectacle est une vraie bulle de bonheur. Un public conquis qui a réservé une belle ovation à ce comédien qui confesse avant de quitter la scène que Henri Salvador lui a donné l’envie de monter sur les planches en tant qu’humoriste.  

Nilson José dans « Affaires de famille »

26850101_10155792861030630_5445214368162832652_oDe l’Angola à la France en passant par le Portugal, Nilson José joue désormais dans toute l’Europe. Multi-talents il propose deux one-man-show « Affaires de famille » et « Le journal d’Amélie » ainsi qu’un spectacle pour enfants « Les aventures de Black Sparrow« . Des spectacles qu’il a écrit et mis en scène.

Le pitch → On ne choisit pas sa famille, même quand on est adopté à l’âge de 21 ans !
Son père le réveille tous les matins avec la musique du Roi Lion, sa mère le prend pour son complément retraite et le reste de la famille, c’est comme les témoins de Jéhovah, quand ils frappent à la porte il ne sait pas comment s’en débarrasser… Venez découvrir la tribu la plus dingue de France.

L’opinion de La Luciole → Des scènes de vie… De sa vie. Voilà l’humour de Nilson José. Adopté par une famille française car « un bébé angolais c’est moins cher qu’un bébé chinois », l’humoriste raconte avec sincérité et émotion son parcours. 

Sa couleur de peau, ses origines, son adoption par une famille d’accueil blanche, Nilson José aborde tant de sujets, entre rires et émotion. À l’aide de personnages – son frère homosexuel, sa soeur qui ne rêve qu’à être connue, son meilleur ami Kenny ou encore sa petite amie Amélie – il pulvérise les idées reçues. Grimaces, intonations de voix et mimiques, il n’hésite pas à égratigner les membres de sa famille, notamment sa maman qu’il fait passer pour une dame légèrement hystérique. 

Certains clichés volent en éclat – salle plongée dans le noir il n’hésite par à interpeller les spectateurs pour savoir s’ils voient ses dents – ce qui ne manque pas d’amuser le public. Je vous laisse imaginer quel autre cliché il a bien pu proposer de vérifier aux spectatrices ! 

En résumé → Un humoriste généreux sur scène et dans sa relation aux spectateurs. Une énergie communicative qui enchante un public conquis par ces histoires de famille. Un show à découvrir en couple, entre amis et surtout…. en famille ! 

Capture d’écran 2018-01-19 à 11.41.32.png
Informations Pratiques 
Au Citron Bleu les 19 et 20 janvier 
Actuellement en tournée 

Réservations 
www.lecitronbleu.fr 
05 62 17 54 06

Crédit Photos
Pamisire

 

Olivier Perrin dans « Je vous ai prévenu »

26232641_10155779961390630_7590358138096279406_oChampion de saut à la perche, chroniqueur en télévision dans des émissions cultes telles que « Nulle part ailleurs » ou « Salut les terriens » aux côtés de de Thierry Ardisson, c’est désormais sur scène qu’officie Olivier Perrin. Son spectacle « Je vous ai prévenu« , un stand-up décapant qu’il a lui-même écrit. 

Le pitch → Peut-on encore rire de tout ? Même si la réponse est non, Perrin s’en fout !
Il tire sur tout avec une jouissance communicative et plus il va loin, plus on rit !
Perrin c’est le rire « Destop » qui décape les esprits les plus bouchés.

Subversif, provocateur, il met le doigt où ça fait mal et ça fait du bien.

L’opinion de la Luciole  Décapant ! Voilà le terme approprié pour symboliser ce spectacle. Olivier Perrin n’épargne rien, ni personne. Et surtout pas le public présent dans la salle. S’il se permet d’égratigner les spectateurs, c’est pour les faire réagir sur des sujets de société. 

Les religions, la politique, les rapports hommes – femmes, autant de sujets du quotidien qui ne laisse personne indifférent.
Une véritable prouesse d’écriture, réussir à faire rire sur des faits divers nationaux tels que le terrorisme, le viol ou les infanticides n’est pas donné à tout le monde… Nombreux sont ceux qui s’y sont essayés…

« On dit que l’amour se trouve à tous les coins de rue, je dois habiter sur un rond-point ».

Plus légèrement Perrin aborde également ses relations avec les femmes, des relations tumultueuses et complexes. Il n’hésite d’ailleurs pas à affirmer son soutien à son ami Tex, licencié de France 2 pour une blague malheureuse. « Les gars, vous savez ce qu’on dit à une femme qui a déjà les deux yeux au beurre noir ? On lui dit plus rien ! On vient déjà de lui expliquer deux fois.« 

En résumé → Un spectacle sans filtre qui fait énormément de bien dans une société aseptisée. La preuve que l’on peut rire de tout, encore aujourd’hui. Auteur émérite et stand-upper hors pair, Olivier Perrin prône la liberté d’expression avec talent.

 

Capture d’écran 2018-01-13 à 11.30.22.pngInformations Pratiques
Au Citron Bleu samedi 13 janvier à 20H 
Actuellement en tournée 

Réservations
www.lecitronbleu.fr
05 62 17 54 06

Crédit Photos
Pamisire

Printemps du Rire 2018 : la 23ème édition aura lieu du 23 mars au 22 avril 2018

Pavillon République du Conseil Départemental de la Haute-Garonne.
La 23ème Édition du festival « Le Printemps du Rire » de Toulouse a été lancé à travers une conférence de presse des plus insolites. 

31 jours d’humour pour 187 spectacles qui auront lieu dans 39 salles pour le Festival qui se déroulera du 23 mars au 22 avril 2018

« Avec le Printemps du Rire, le soleil brille pour tout le monde » – Claude Cohen, Président du Festival 

Capture d’écran 2017-12-18 à 12.37.04.png
Des temps forts tout au long du festival

  • Le Gala du Printemps – Hôtel Palladia 
    Le vendredi 23 mars à 20H30, les Best de l’humour – La grande finale. 
    01 spectacle unique – 06 étoiles montantes – 02 heures de show – 01 grand gagnant

  • La Nuit du Printemps – Zénith de Toulouse
    Le samedi 24 mars à 20H30, une soirée animée par Ben et Arnaud Tsamère.
    03h de concentré d’humour vitaminé
     
  • Les Tournées du Printemps 
    Du 28 mars au 08 avril, les meilleurs jeunes talents d’Europe partent en tournée. 
    02 tournées – 06 découvertes – 10 dates près de chez vous 
  • Les Plein Feux du Printemps – Hôtel Palladia

    Mercredi 11 et jeudi 12 avril à 20H30, coup de projecteur sur Cédric Chapuis, Artiste toulousain aux talents multiples, nominé aux Molières en 2016 dans la catégorie seul en scène.
    02 spectacles – 01 ballon – 01 batterie

     

  • Le Trophée du Printemps 
    Du 28 mars au 12 avril, parce que créer c’est exister, le Printemps du Rire, soutenu par la Dépêche du Midi, la Région et le Conseil Départemental, lance son premier Trophée de la création.

    Chaque pièce sera présentée pour la première fois devant un public. Le grand gagnant recevra son prix lors de la soirée de clôture du Festival.
    08 pièces en compétition

    Sans oublier le OFF du Printemps et le P’tit Printemps pour les enfants. 

De l’humour, de la comédie et de la musique au programme

Un concentré d’Humour
Des Talents Toulousains : « L’humour à 4 » proposé par Gabriel Francès, Fabien Guilbaud et le duo Rom et Manu. « Made in France » par Andy Pudding, le duo d’improvisation « Lui et l’Autre » par Xavier Holaind et Laurent Berthier ou encore « Le duo des non » composé de Delphine Delacambra et Jean-Jacques Cripia.
Mais aussi Nilson José, Philippe Chevalier, David Azencot, François Martinez, Marion Mezadorian, Benoit Joubert, Audrey Vernon et bien d’autres….

Une multitude de pièces de théâtre
« Trois ruptures » de Rémi de Vos, « Veuve à tout prix » de Franck Kenny et Maxime Lepelletier, « Amants à mi-temps » de Jérôme Paquatte, « L’étudiante et Mr Henri » de Ivan Calbérac ou encore « Le syndrome du poisson rouge » de Michel Verdot…. 

Une symphonie de musiques humoristiques 
« Ah tu verras » avec Didier Gustin, « Piano Furioso Opus 2 » de Gilles Ramade, « Live Thérapy » de Gatane, « Les coquettes » ou encore « Une vie sur mesure » de Cédric Chapuis. 

Capture d_écran 2017-12-18 à 13.29.46

Informations Pratiques
Du 23 mars au 22 avril 2018 

Informations et Réservations 
www.leprintempsdurire.com

FACEBOOK TWITTER 

Idées Sorties – Du 18 au 24 décembre

Capture d_écran 2017-09-14 à 16.40.55

22338876_1912347338779835_6145708032871805790_o
RÉSERVER

Zénith de Toulouse 
Mardi 19 décembre à 20H

Legends Of Rock
Les titres des plus grands succès d’AC/DC, Aérosmith et Gun’s N Roses sont interprétés par les groupes suivants : Eurosmith, Guns N’ Roses Expérience et T.N.T.

Concert – Tout public
11 avenue Raymond Badiou – Toulouse 
Tram Zénith

 

 

Le Duplex 
Mercredi 20 décembre à 20H

Toulouse Comedy Night 
Crée en 2017 par 5 humoristes toulousains, le Toulouse Comedy Night est LA scène ouverte de l’humour Toulousain.
Sur scène : Gabriel Francès – Emma – Fabien Guilbaud – Arezki Chougar – Romain Simancas 
Présentation : Gabriel Francès 

Humour – Tout public
24 allée Jean Jaurès – Toulouse
Métro Jean Jaurès

25398432_2042570789323813_3036176355242792908_o.jpg
ENTRÉE SUR CONSO – SORTIE AU CHAPEAU

 

capture-decran-2016-09-19-a-12-29-53
RÉSERVER

Le Citron Bleu 
Du jeudi 21 au samedi 23 décembre à 20H 

Thierry Marquet « Saignant mais juste à point » 
Pince sans rire, il traite de l’actualité et des nouveaux phénomènes de société de façon corrosive…

Humour – Tout public
18 rue des Paradoux – Toulouse
Métro Carmes

 

 

25498242_1603347563086716_2508922636269635936_n
RÉSERVER

Théâtre des Grands Enfants 
Vendredi 22 décembre à 21H 

Benjy Dotti « Caricatures »
Benjy Dotti, ce n’est pas de l’actu mais presque. 
Ce n’est pas de l’imitation mais presque. 
Ce n’est pas un one-man-show mais presque.

Humour – Tout public
2 rue Pré Vicinal – Cugnaux 

 

 

Capture d_écran 2017-12-18 à 10.58.36
RÉSERVER

La Comédie de Toulouse 
Samedi 23 décembre à 20H30 

Mohamed le Suédois « Une famille de ouf »
Il nous livre une pièce décadente, haute en couleurs et épicée en interprétant 5 personnages !!!

Comédie – Tout public
16 rue Saint Germier – Toulouse
Métro Compans Caffarelli 

 

 

Odyssud
Du jeudi 21 au samedi 23 à 20H30 

Jérémy Ferrari « Vends 2 pièces à Beyrouth »
Avec son dernier spectacle sur les religions, Jérémy a eu beaucoup de problèmes. Il a donc choisi un sujet plus léger : la guerre !

Humour – Tout public
4 avenue du parc – Blagnac

Capture d’écran 2017-12-18 à 11.00.16.png
SOLD OUT JEUDI ET VENDREDI – RÉSERVER POUR SAMEDI 23 

 

Idées Sorties – Du 11 au 17 décembre

Capture d_écran 2017-09-14 à 16.40.55

Zénith de Toulouse 

Mardi 12 décembre à 20H
Elton John « And his band » 
Elton John s’ impose comme l’ un des maîtres de la pop , enchainant les récompenses, les tubes et les tournées mondiales à guichets fermés.

Jeudi 14 décembre à 20H 
Vianney 
C’est original, intelligent, habile, drôle et terrible, sentimental et époustouflant. Un condensé de vie qui fait lever les salles et chavirer les cœurs.

Dimanche 17 décembre à 18H
M Pokora « My Way Tour »
Après un RED TOUR triomphal, M. POKORA est de retour sur scène et enflammera de nouveau la France, la Belgique et la Suisse avec un show spectaculaire entouré de 10 musiciens et ses danseuses.

Spectacles Tout Public
11 avenue Raymond Badiou – Toulouse 
Tram Zénith

Informations et Réservations
www.box.fr

Le Duplex
Mercredi 13 décembre à 20H 

Toulouse Comedy Night
Crée en 2017 par 5 humoristes toulousains, le Toulouse Comedy Night est LA scène ouverte de l’humour Toulousain.
Sur scène : Gabriel Francès – Arezki ChougarNicolas ToublancRom Charrette 
Présentation : Emma 

Humour – Tout public
24 allée Jean Jaurès – Toulouse
Métro Jean Jaurès

24958762_2037689546478604_171915144127084217_o.jpg
ENTRÉE SUR CONSO – SORTIE AU CHAPEAU 

 

Capture d_écran 2017-12-11 à 11.00.27
RÉSERVER

Le Citron Bleu 
Du mercredi 13 au samedi 16 décembre à 20H 

Celine Francès « Ah qu’il est bon d’être une femelle » 
Dans ce One Woman Show délirant, alternant sketchs, stand up et chansons, elle incarne tour à tour des femmes déjantées, animales, certaines au bord du burn-out, mais qui ont toutes un point commun, celui de nous faire rire !

Humour – Tout Public
18 rue des Paradoux – Toulouse
Métro Carmes

 

12295353_928283543875683_8857873283821588987_n
RÉSERVER

La Comédie de Toulouse 
Jeudi 14 décembre à 20H30 

Dedo « Killing Joke » 
La silhouette hyper affûtée, une cascade capillaire digne de John Snow, l’Oeil du Tigre en bandoulière, il est de retour !

Humour – Public Adulte 
16 rue Saint Germier – Toulouse
Métro Compans Caffarelli 

 

 

Espace Altigone 
Vendredi 15 décembre à 21H

Mathieu Madenian « En État d’urgence » 
Dans ce monologue aux accents pagnolesques, Mathieu Madenian se livre sans tricher, et nous raconte les hilarantes péripéties de son quotidien, avec un talent de conteur et une énergie comique qui n’appartiennent qu’à lui.

Humour – Tout Public
1Bis Place Jean Bellières – Saint Orens

22135344_1450857431671713_413141901886513007_o.jpg
RÉSERVER

Capture d_écran 2017-12-11 à 11.06.47
RÉSERVER

Théâtre des Grands Enfants 
Vendredi 15 et Samedi 16 décembre à 21H 

Les Hommes se cachent pour mentir
Avec Vincent Piguet et Patrick Chanfray 
La comédie hilarante (et presque musicale) qui nous prouve enfin que les mâles ont du cœur.

Comédie – Tout Public
2 rue Pré Vicinal – Cugnaux 

 

 

Café Théâtre Le 57 
Vendredi 15 et samedi 16 décembre à 20H

Laurent Barat a presque grandi 
Laurent nous raconte cette vie de trentenaire presque banale, entre inquiétude du temps qui passe, désir de paternité, peur panique de la vie à deux et ce milieu du Show Business qu’il apprend à découvrir.

Humour – Tout Public
57 bd des Minimes – Toulouse
Métro Canal du midi

23783467_1547607895329400_9189702934837905445_o.jpg
RÉSERVER