Julien Doré enchante la Halle aux Grains

En pleine tournée de son album « Vous & Moi« , Julien Doré fait escale pour deux soirées en toute intimité à La Halle aux Grains de Toulouse

L’opinion de La Luciole → Ambiance feutrée dans une salle à la configuration particulière, le public est installé autour de la scène, sur laquelle sont disposées des bougies, quelques guitares et un piano. 

Pour cette tournée acoustique, Julien Doré a décidé d’inviter des artistes débutants en première partie. Ce samedi soir à Toulouse, c’est donc Sylvie qui a la chance de se produire sur scène, accompagnée par un Julien Doré bienveillant. 

Sitôt Sylvie sortie de scène, Julien Doré s’installe et nous voilà embarqués dans une bulle de bonheur. Dans une ambiance acoustique, alternant morceaux à la guitare et au piano, l’Artiste enchaine ses titres les plus connus comme « Le lac », « Paris Seychelles » ou encore « Chou Wasabi ». Certains morceaux comme « Cet air-là » de France Gall ou le sublime « Mon apache » nous procure une émotion particulière. 

N’oublions pas les reprises du tube de Christophe « Aline » repris en choeur par un public conquis ainsi que « Femme Like You » de K-Maro, qui nous fait esquisser un léger sourire tant la reprise de Julien Doré est sympathique en guitare voix. 

Ce qui fait également la force de Julien Doré, c’est son art de manier les mots. Entre les morceaux il n’hésite pas à faire des blagues, ne manquant pas d’auto-dérision. C’est aussi ce que l’on aime chez cet Artiste, l’Art et la Manière d’embarquer le spectateur dans son univers intime et poétique. Et le déposer tout en tendresse et en finesse à la fin du concert. 

Bravo et Merci pour ce Sublime Moment de Musique et d’Émotion. 

Oldelaf en concert à La Cigalière de Sérignan

18423184_10154628281011864_3961130994363365272_oChroniqueur radio, comédien puis « cheval à bascule » sur le spectacle « Le Soldat Rose 2« , OLDELAF est avant tout chanteur. Son nouvel album « Goliath » est disponible depuis le mois de mars et c’est désormais en tournée aux quatre coins de France qu’il retrouve son public.
En co-plateau avec R-Wan, OLDELAF et ses camarades ont enflammé la scène de La Cigalière de Sérignan

L’opinion de La Luciole → OLDELAF sur scène, c’est avant tout un groupe : Alexandre ZapataVictor PailletStéphane Barrière et Fabrice Lemoine. Blessé à l’épaule, c’est Laurent Guillet qui assure l’intérim à la guitare. 

Un show raccourci dû au partage de la scène avec le groupe R-Wan, mais qui n’a cependant pas manqué d’énergie et de folie. 
La recette ? Prenez cinq musiciens déjantés qui incarnent chacun un personnage décalé, ajoutez un chanteur chef d’orchestre qui essaie de diriger tout ça et vous obtenez un concert exceptionnel.

Des chansons humoristiques, du l’auto-dérision, du second degré et du talent à haute dose, voilà qui explique sans doute le succès de OLDELAF. Des textes ciselés qui prennent vie sur scène grâce à des orchestrations aux sonorités rock. Un régal ! 

Des morceaux évidemment issus de ce nouvel album « Goliath » mais également certains plus anciens comme « Le monde est beau » et surtout « La tristitude« , un titre totalement décalé qui a rendu le projet OLDELAF populaire en radios et télés. 

En résumé → Vous allez chanter, vous allez danser, vous allez adorer ces personnages déjantés ! Un concert tout public, qui vous donne une énergie folle et dont vous ressortirez avec une seule envie, y retourner ! 

 

 

L’Attrape Rêves Tour à Toulouse

Capture d_écran 2017-05-20 à 11.38.30

Christophe Mae a fait étape au zénith de Toulouse ce jeudi soir, où près de 7000 personnes s’étaient données rendez-vous pour assister à ce concert de L’Attrape Rêves Tour.

18579112_10211769158521218_1246226646_nDans un décor de western, l’Artiste fait son entrée vêtu d’un poncho à la Clint Eastwood. Ses acolytes sur scène sont également tous dans le thème, accoudés au bar, pour un concert qui s’annonce « explosif ». 

Pendant plus de deux heures, Christophe Mae fait le show, dont lui seul à le secret. Mélodies entrainantes, rythmes effrénés, chorégraphies déchainées, c’est indéniablement un véritable performer. 

Il nous raconte également ses rêves de gosse : être musicien, monter sur scène, faire carrière et se déguiser en Indien. Christophe Mae n’oublie pas d’où il vient et remercie longuement sa bonne étoile, et surtout son public, qui lui permet aujourd’hui de vivre de sa passion. 

18588798_10211765306344916_1709788715270027031_oIl y a presque dix ans jour pour jour, son premier album « Mon paradis » sortait dans les bacs, et le petit gars du Sud se lançait dans sa première tournée. Dix ans plus tard, le public est toujours fidèle au rendez-vous, et Christophe Mae ne boude pas son plaisir. N’hésitant pas à fendre la foule pour aller au plus proche de ses fans, et à se balader dans les gradins,  guitare à la main, pour le plus grand bonheur des spectateurs. 
N’oublions pas les musiciens, choristes et danseurs qui semblent avoir tous les talents.

Finalement Christophe Mae n’aurait-il pas trouvé son bonheur : des mélodies reprises en choeur par un public conquis. 

Découvrez la programmation du Water Mix Festival

17796793_10212893858759990_6488112602324076608_n

La première édition du Water Mix Festival se déroulera à Fenouillet, du 23 au 25 juin 2017. Programmation détaillée et informations pratiques, on vous dit tout sur cet évènement qui aura lieu aux portes de Toulouse. 

C’est désormais officiel, la commune de Fenouillet accueillera la première édition du Water Mix Festival. Le maire, Gilles Broquères, avait à coeur de créer un évènement de grande ampleur afin de rassembler les toulousains avant les vacances d’été. 

C’est avec l’aide de l’association MTP, présidée par Michael Dejean, que le projet voit le jour en moins d’un an.
Le concept ? Un festival qui allierait concerts de musiques actuelles et activités nautiques. 

« Il faut être fou pour lancer un projet d’une telle envergure en à peine 8 mois, tout le monde me le dit, mais quand on sent une telle volonté de la part d’une mairie, un tel soutien de la part de votre entourage et qu’en plus vous pensez qu’il manque quelque chose d’actuel à Toulouse, la folie devient un moteur. »
Mickael Dejean, Président de l’association MTP

 La programmation complète 

Vendredi 23 juin 
Lumberjack, Quentin Mosimann, Hugel, Ed Banger, Joachim Garraud, Kohndo, Crayon, Disiz 

Samedi 24 juin
Cassius, Deen Burbigo, QHuit Party, Teki Latex, Alltta, Etienne de Crécy, Martin Solveig
Dimanche 25 juin 
Willy William, Cris Cab, Slimane, Superbus, Cali, Patrice, Les Forbans, Decalm.
Un concert présenté par l’animatrice Laurie Cholewa.

Le festival aura lieu sur le site du lac du Bocage, à Fenouillet, dans un espace aménagé et sécurisé de 6000m2. De 10H à 15H un espace « Village » accueillera les visiteurs : des artistes locaux seront mis à l’honneur, des restaurants avec des produits locaux seront installés et les visiteurs pourront s’initier aux sports nautiques, tels que le paddle, l’aviron et bien d’autres… 

À partir de 15H, l’espace consacré aux concerts ouvrira ses portes au public : ce sont près de 10 000 personnes qui pourront être accueillies sur le site. Deux scènes seront installées, dont une sur l’eau

N’oublions pas le Water Camp’, un espace camping accessible du vendredi 23 juin 12H au lundi 26 juin 12H. WC et douches seront mis à la disposition des festivaliers, ainsi qu’un bar proposant des boisons fraiches et des animations. 

Les tarifsGRATUIT pour les détenteurs d’un Pass 3 jours, 5 euros avec un Pass 2 jours et 7 euros avec un Pass 1 jour.

Dès le 20 avril, le festival part en tournée en Occitanie dans des établissements de nuit pour une série de quatorze dates. Toutes les informations du Water Mix Tour à retrouver sur le site officiel

Capture d’écran 2017-04-07 à 12.05.17.png

Informations pratiques 
Du 23 au 25 juin 2017. 
Pass 1 jour : 35 euros 
Pass 2 jours : 60 euros 
Pass 3 jours : 80 euros

Réservations 
http://www.watermixfestival.com

Priscilla, folle du désert

Capture d’écran 2017-03-06 à 11.40.49.png

Priscilla Folle du Désert, c’est l’histoire dingue et haute en couleurs, de trois amis qui s’apprêtent à traverser le désert Australien de Sydney à Alice Spings pour y présenter leur spectacle de Drag Queen. Ils optent pour un bus qu’ils baptisent Priscilla pour le voyage de leur vie. 

Mis en scène par Philippe Hersen, cette comédie musicale se joue au Casino de Paris depuis le 25 février. 

L’opinion de La Luciole

Amateurs de disco et de Drag Queen, ce spectacle est fait pour vous.
Pendant plus de deux heures, nous sommes plongés dans cet univers totalement délirant, mélange de plumes, de paillettes et de costumes farfelus. 

Le show s’ouvre avec trois Divas suspendues dans les airs, interprétant le tube planétaire « It’s raining man », accompagnées par une troupe débordant d’énergie. 

Près de 300 costumes, parfois un peu « cheap », des perruques excentriques et des décors magnifiques. Ce fameux bus, baptisé Priscilla, est une idée de génie.

Les tubes s’enchainent, les chorégraphies sont maitrisées par des danseurs talentueux, les interprètes sont parfaitement dans leur rôles. Malgré tout, j’ai du mal à « entrer » dans le spectacle, peut être par un manque d’interaction avec le public. 

Heureusement la seconde partie du spectacle m’a énormément plu, j’ai ressenti plus d’échanges et d’énergie de la part de la troupe et également des spectateurs. 

La distribution est prodigieuse. Parlons notamment de  Laurent Ban, que interprète le rôle de Dick. Quel talent d’acteur, et surtout quel talent vocal. Il nous prouve une fois encore toutes ces capacités d’interprétation. N’oublions pas les Divas, notamment la talentueuse Ana Ka, dotée d’une voix exceptionnelle et d’un charisme fou.

David Alexis et Jimmy Bourcereau, jouant les rôles de Bernadette et Bradley, les deux camarades de revue de Dick, sont tout aussi talentueux et touchants.  

Certains tableaux sont très réussis et très drôles, et nous font revivre les plus grands succès des années disco, comme Donna Summer, Kylie Minogue ou encore Madonna. 

Seul petit bémol, la bande son qui a tendance à couvrir parfois les voix de certains chanteurs. Un orchestre live aurait servi à merveille ce spectacle.

À découvrir au Casino de Paris.
RESERVATIONS

16832160_1066321073472884_5573165186037963160_n.jpg
Crédit Photo : Laurent Ban

Virgin Radio Live by Ibis à Toulouse

Capture d’écran 2017-02-28 à 09.50.13.png

Virgin Radio nous a proposé un concert aux petits oignons ce lundi soir au Bikini, à Toulouse. La radio a invité ses auditeurs à découvrir quelques artistes de sa playlist. Au programme : Amir, Mans Zelmerlow, Loïc Nottet et Brice Conrad.

En maîtres de cérémonie, Jenny et Guillaume, les animateurs Virgin Radio de Bordeaux et Toulouse, ont fait le show. 

Le concert a débuté par Brice Conrad, venu nous présenter son second album « 2« . L’artiste a interprété six titres, dont l’incontournable « Oh la » issu de son premier opus « La nuit bleue« .

16991967_1451479918218159_2911586647799672922_o
Crédit Photo : Pamisire 

C’est ensuite au belge Loïc Nottet, gagnant de la sixième saison de Danse avec les Stars, de monter sur scène. Multi-talents, ce jeune artiste a également représenté son pays au concours de l’Eurovision, où il a terminé à la quatrième place, avec la chanson « Rhythm Inside » qu’il a composé.
Son premier album sortira dans les bacs le 31 mars.

Une découverte pour ma part,  Mans Zelmerlow, représentant de la Suède au concours de l’Eurovision en 2015, concours qu’il remporte grâce à la chanson « Heroes« .
Découvert du grand public grâce à sa cover de Ayo Technology, l’artiste nous a interprété ses titres « Should’ve Gone Home » et « Rien que nous deux (Hanging on to Nothing)« .

Et pour finir, l’incontournable Amir, découvert dans la troisième saison de The Voice, et représentant de la France au concours de l’Eurovision en 2016, où il se classe sixième, avec le tube « J’ai cherché » issu de son album « Au coeur de moi« . 

Récompensé par un double disque de platine, l’artiste a enchainé ses plus grands succès sur la scène du Bikini. De « J’ai cherché » en passant par « On dirait« , sans oublier son nouveau single « Au coeur de moi« , Amir a conquis le public. 

 

16836243_1451480818218069_8927037015880621819_o16992460_1451480891551395_3503386001937613183_o

17016075_1451480234884794_4201049299415483922_o
Crédit Photo : Pamisire